Accueil  >  Insecticides  >  ESTAMINA®
ESTAMINA® telecharger la fiche produit

Performance / conditions d'emploi

Performance

LAMBDASTAR contient de la lambda-cyhalothrine appartenant à la famille des pyréthrinoïdes de synthèse (groupe IRAC 3A). Il agit par contact et ingestion sur de nombreux ravageurs. Il est homologué sur plus de 55 cultures avec plus de 300 usages.

Précautions d'emploi

Les cultures affectées par la sécheresse ou ayant souffert d¿une phytotoxicité due à un herbicide ou à un stress quelconque ne doivent pas être traitées. Le feuillage doit être sec. Ne pas traiter pendant le gel. L¿efficacité de LAMBDASTAR n¿est pas affectée par la chaleur estivale.

MENTION ABEILLE :

  • F : Emploi autorisé durant la floraison en dehors de la présence d¿abeilles pour une application par culture à la dose maximum revendiquée pour l¿usage, application le soir.
  • PE : Emploi autorisé durant la période de production d¿exsudats et en période de floraison en dehors de la présence d¿abeilles pour une application par culture à la dose maximum revendiquée pour l¿usage (5 à 7,5 g sa/ha selon l¿usage), application le soir. La mention retenue pour la production d¿exsudats est étendue à la période de floraison lorsque les attaques de pucerons ou de cicadelles se produisent pendant la période de floraison des cultures florales.

Note : Les applications sur pêcher (thrips), céréales (cécidomyie), pois protéagineux de printemps et d¿hiver (cécidomyie du pois) sont positionnées au moment ou autour de la période de floraison de la culture. Pour ces usages, préférer une application préventive juste avant la floraison. Les applications sur céréales (pucerons des épis) sont positionnées durant la période de production de miellat. Pour cet usage, préférer une application préventive avant production de miellat.

PREVENTION DE LA RESISTANCE :

Des souches d¿insectes résistants aux pyréthrinoïdes peuvent être localement observées (méligèthes, pucerons ...). Lorsque l¿une de ces souches est présente, LAMBDASTAR ne pourra assurer un résultat satisfaisant. Il faudra alors utiliser un autre insecticide appartenant à une famille chimique différente. La répétition des applications conduira à une aggravation de la situation.

STOCKAGE :

Stocker dans un endroit sec, frais, à l¿abri de la lumière et du gel. Ne pas stocker la préparation à plus de 40 °C. Conserver le produit dans son emballage d¿origine.

PROTECTION DE L¿UTILISATEUR :

Porter des gants en nitrile et des vêtements de protection appropriés pendant toutes les phases de mélange/ chargement et de traitement.

Recommandations

LAMBDASTAR doit être mélangé directement dans l¿eau du pulvérisateur. Veuillez bien secouer le bidon avant l¿emploi. Définissez le volume de bouillie nécessaire au traitement puis remplissez le pulvérisateur à moitié de cette quantité. Versez la quantité voulue de LAMBDASTAR dans la cuve puis terminez le remplissage en eau. Maintenir l¿agitation pendant toute la durée du traitement.

Pour l¿application, utiliser un pulvérisateur en bon état avec les buses adéquates. Utiliser un volume d¿eau suffisant (> 150 l/ha) afin d¿assurer une bonne couverture des organes à protéger.

Immédiatement après usage, bien nettoyer le pulvérisateur et tous les accessoires de pulvérisation avec de l¿eau propre et des agents de nettoyage homologués.

Pour les cultures sous contrat, veuillez vous assurer de l¿autorisation de LAMBDASTAR dans le cahier des charges..

Pour les cultures sous contrat, veuillez vous assurer de l'autorisation de LAMBDASTAR dans le cahier des charges.

UTILISATION EN MAÏS :

L¿attention des utilisateurs est attirée sur les risques d¿augmentation de la population de pucerons qui pourrait résulter d¿un traitement avec un insecticide pyréthrinoïde pour lutter contre la pyrale du maïs. Un traitement aphicide complémentaire pourrait être nécessaire avec d¿autres insecticides autorisés pour lutter contre les pucerons afin de protéger les abeilles qui viennent butiner dans les maïs.

Mélanges

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la réglementation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques officiels.