Accueil  >  Herbicides  >  BUGGY 360 POWER®
BUGGY 360 POWER® telecharger la fiche produit Acéder au site produit

Performance / conditions d'emploi

Performance

Performance sur toutes les mauvaises herbes : annuelles, bisannuelles, vivaces.

Pénétration rapide de la matière active dans toute la plante, systémie jusqu'à l'extrémité des rhizomes.

Prêt à l'emploi aux doses recommandées : aucun surfactant à ajouter.

Efficacité maintenue même en conditions difficiles :

  • Température minimale supérieure à 0°C
  • Température maximale : 30°C
  • Hygrométrie minimale : 50%

Délai avant travail du sol réduit :

  • 24 heures sur adventices annuelles (6 heures suffit techniquement mais l’Arrêté du 12 septembre 2006 impose un délai de réentrée de 24 heures)
  • 4 jours sur adventices vivaces

Dose et Conditions d'emploi

APRES RECOLTE SUR CHAUMES DE TOUTES CULTURES :

Chaumes de céréales, colza, maïs, pois, soja, sorgho, tournesol, cultures légumières...

BUGGY® 360 POWER détruit totalement la plupart des mauvaises herbes annuelles et vivaces présentes au moment du traitement : repousses de céréale et de colza, ray-grass, matricaire, séneçon, chiendent, rumex, chardon, liseron...

En pratique : BUGGY® 360 POWER s’utilise à des doses de 1,1 à 7 L/ha selon le type de mauvaise herbe.

Eau : 100 à 300 L/ha. Ne pas dépasser 300L de bouillie pour éviter le ruissellement

DESHERBAGE DES VIGNES ET VERGERS

BUGGY® 360 POWER détruit complètement la plupart des mauvaises herbes annuelles et bisannuelles levées: ray-grass, diplotaxis, pâturins, mourons, séneçons, sétaires, chénopodes...

En hiver et avant débourrement uniquement, les vignes et les vergers peuvent être traités sans risque, en plein ou sur le rang.

En été BUGGY® 360 POWER permet de détruire complètement et durablement les infestations, notamment celles d’herbes vivaces (liseron, chiendent pied de poule, aristoloche..). Selon la période et afin d’éviter les contacts de la bouillie herbicide avec des parties sensibles, il peut être nécessaire de préparer la culture avant traitement : ébourgeonner, épamprer, supprimer les rejets de porte-greffe, relever et attacher la vigne si nécessaire.

En pratique : BUGGY® 360 POWER : 1,6 à 8 L/ha en plein ou par taches selon le type de mauvaises herbes (se reporter au tableau de préconisation par adventice VIGNE ET VERGER)

Volume d’eau : 150 à 300 L/ha pour un traitement en plein, adapter la dose en fonction du volume réellement utilisé pour un traitement localisé par taches ou sur le rang. Ne pas dépasser 300L de bouillie pour éviter le ruissellement. Pour les traitements avec pulvérisateur à dos ou lance : volume d’eau minimum de dilution de 200 L/ha. Le traitement ne doit pas toucher les ceps des vignes de moins de 2 ans, les écorces des arbres à pépins de moins de 3 ans et celles des arbres à noyaux de moins de 4 ans. Eviter tout contact de la bouillie avec les parties vertes ou non aoûtées de la culture ainsi qu’avec les plaies non cicatrisées. A cette fin, utiliser des rampes avec un dispositif de protection ou des lances avec caches.

DESHERBAGE EN POST SEMIS-PRE LEVEE DES CULTURES

(Maïs, tournesol, betterave, soja, céréales à paille, colza).

Technique de désherbage à réserver lorsque ce dernier n’a pu être effectué après la récolte du précédent ou qu’il est insuffisant.

Doses recommandées :

Graminées annuelles 1,3 à 2,7 L/ha

Dicotylédones annuelles 4,0 à 5,3 L/ha

Respecter un délai après semis de 24 heures maximum pour les sols filtrants et légers et 48 heures pour les autres types de sol (24 heures pour le colza).

S’assurer d’un semis relativement profond (éviter les graines en surface).

S’assurer de la compatibilité physique et biologique en cas de mélanges avec d’autres herbicides.

Précautions d'emploi

Pour les traitements avec un pulvérisateur à dos (traitement par tache) ou avec une lance, porter des gants et un vêtement de protection pendant les phases de mélange/chargement et d’application.

Pour le traitement des arbres fruitiers et des vignes avec un pulvérisateur à dos ou une lance, utiliser un volume minimum de dilution de 200 L/ha.

Dans le cadre des bonnes pratiques d’utilisation, l’usage de buses à dérive limitée et/ou d’adjuvants appropriés possédant la mention « limitation de la dérive » est recommandé. Dans le cas d’utilisation d’un adjuvant réducteur de dérive, veiller à n’utiliser que des adjuvants sans effet antagoniste sur l’efficacité de BUGGY 360 POWER.

Eviter tout traitement à base de glyphosate sur les fossés en eau ou à proximité. Ne pas traiter les fossés en eau et les talus, bordures de champs ou pieds de clôture situés le long des points d’eau.

Réservé à un usage professionnel.

Recommandations

Traiter sur des mauvaises herbes vertes développées et en conditions poussantes, saines et non recouvertes de rosée ou de poussières

Traiter en dehors des heures chaudes et des périodes de gel (températures optimales comprises entre 5 et 25°C et hygrométrie supérieure à 70%). Eviter toute pulvérisation ou embruns sur le feuillage des cultures voisines. Ne pas traiter en cas de risque de pluie imminente (délai minimum à la pluie de 1 heure).

Traiter par temps calme et sans vent (< à 3 sur l’échelle de Beaufort soit 19km/h), sur un feuillage sec.

Ne pas utiliser dans les serres ou tunnels, ni au contact de plastiques.

Ne pas traiter sur substrat de sable ou de tourbe.

Préparation de la bouillie : remplir la cuve du pulvérisateur au 2/3, ajouter progressivement le produit en maintenant l’agitation, puis compléter le volume d’eau.

Assurer une agitation régulière de la bouillie pendant toute la durée du traitement.

Ne pas laisser la bouillie prête à l’emploi dans le pulvérisateur.

Bien rincer le pulvérisateur avant et après utilisation.

Ne pas utiliser de récipients métalliques, en fer galvanisé ou en fer doux, non revêtus pour la préparation de la bouillie.

Toujours conserver le produit dans son emballage d’origine. Le stocker dans un local réservé à cet usage, frais, sec, bien ventilé et fermant à clé, à l’abri du gel et de la chaleur.

Mélanges

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la réglementation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques officiels.